Dégustation au Valentin

, par France Nahum Moattychocolatez-vousmembre

Notre dernière dégustation se déroule dans le passage Jouffroy, à quelques pas du musée Grévin.
Odile et son mari nous accueillent dans leur domaine, pâtisserie, chocolaterie, salon de thé.
Au premier étage, l’espace nous est dédié pour découvrir les chocolats de leur artisan chocolatier, Bruno Collard qui a fait ses classes dans de prestigieuses maisons.

Palais or

La gamme qui nous est proposée est variée, des ganaches, des pralinées et leurs spécialités : la mirabelle. Nous commençons par un

  • Palais or, une ganache Guanaja. Il n’a pas de longueur, mais sa couverture un peu épaisse s’accorde bien avec la texture de la ganache.
  • le Nyangbo, est une ganache fabriquée à partir de fèves d’origine du Ghana. Il est plus corsé que le précédent, c’est un chocolat à 68%. Le décor est joli, du grué cristallisé bronze. Mais peu de longueur.
  • Ganache Manjari origine des fèves de Madagascar, plus acidulé, plus sucré, plus typé. Décors aux rhodoïds
  • Ganache fève tonka, parfait équilibre, le dosage est délicat mais perceptible.
  • Ganache au miel de châtaignier, zeste d’oranges chocolat noir Agrume et douceur du miel qui s’accordent parfaitement.
  • Ganache citron-verveine, chocolat noir, originalité de cet accord. Parfait équilibre
  • Ganache lait passion. La ganache est lisse, finesse en fin de bouche, fine couverture.
  • Praliné amandes-sésames sur feuilletine. L’évocation de l’Orient qui rappelle le halva. Et malgré tout ce praliné n’est pas trop sucré. Il fait l’unanimité de nos membres, et il est difficile de le départager de la ganache citron-verveine et de la ganache miel-orange.
Ganache fève tonka

Bravo à ce jeune chocolatier qui travaille avec les produits les meilleurs (Valrhona) et merci à Odile et à son mari qui après cette dégustation nous avait préparé un petit dîner quiche lorraine spécialité de la maison et excellente tarte au chocolat, digne des plus grands noms de la pâtisserie.
Avant de se quitter, Odile me fait visiter les ateliers de fabrication, sous la boutique, plusieurs salles de travail, d’une propreté exceptionnelle. Et je découvre un lieu plein d’histoire, les galeries souterraines où sont les caves et qui longent toute la superficie de la galerie Jouffroy.
Une adresse à retenir et à conseiller.