Les éclairs au chocolat

, par Nathaliechocolatez-vousmembre

Jeudi 4 juillet, nous aurions pu hésiter entre aller manger des hamburgers avec des amis américains en l’honneur de leur fête nationale ou de nous retrouver pour déguster des éclairs au chocolat…

Nous avons très rapidement choisi de nous retrouver chez Laurène qui tient un petit restaurant « Oh my Coque ! » pour comparer 6 éclairs au chocolat de grandes maisons.
De plus, nous avions le privilège de recevoir Loïc Bret, jeune pâtissier qui a co-créé il y a bientôt 1 an « l’Atelier de l’éclair » à Paris. (16 rue Bachaumont 2e et bientôt galerie 66 av. des champs Elysées)
Assis autour d’une grande table dans la salle du petit restaurant nous avons Dans un premier temps écouté Loïc Bret nous a raconté son parcours professionnel qui malgré son jeune âge est déjà bien long et divers. Car, après avoir travaillé dans plusieurs grandes maisons, puis être compagnon, il a enseigné à l’école nationale de la pâtisserie de ducasse. Puis il est parti en Asie et en Afrique en tant que consultant. Le voici maintenant à la tête d’une boutique dans le 2e, « Atelier de l’éclair » dans laquelle il décline ses éclairs en versions sucrés et salés. Amateur et amoureux de chocolat, il décline l’éclair en plusieurs versions chocolatées grand cru ! Il nous a expliqué ensuite comment il concevait et créait ses éclairs, les techniques qu’il utilise… Bref, il était passionnant !

Ensuite, nous avons commencé les dégustations…

  1. La Maison du Chocolat (4.30 euros) :
    Un bon éclair classique, sobre, et long (le plus long de la soirée, soit 15 cm !).
    Pâte à choux à l’ancienne, un peu molle, garnie de crème onctueuse, au chocolat noir intense (Guanara et Manjari de chez Valrhona) et aux saveurs très lactées. Belle longueur en bouche.
  2. L’atelier de l’éclair (5.70 euros) :
    Très belle tenue et très appétissant avec sa petite feuille d’or. Le glaçage est très brillant… très chic diront certain ! Au nez il développe des tas de saveurs de fruits rouges, des saveurs gourmandes.
    En bouche, la surprise est qu’il est très légèrement craquant. Une consistance très appréciée de tous ! Car c’est une fine couche de crumble entre la pâte à choux et le glaçage qui donne ce côté un peu craquant. La pâte à choux est faite à la main et sa texture est très agréable. La crème est onctueuse, fruitée et légèrement boisé, le chocolat intense, très bien équilibré. Il sera plébiscité !
    Le chocolat est un grand cru d’Ouganda.
  3. L’atelier de l’éclair bis (5.70 euros) :
    C’est le cadeau de Loïc de nous avoir apporté cet éclair pour comparer deux grand crus. Car celui-ci est un Grand cru du Costa Rica. Cette fois, ce n’est pas une petite feuille d’or qui décore le glaçage mais des brisures de crumble au chocolat. La consistance est tout à fait semblable au précédent sauf que cette fois nous n’avons plus les arômes de fruits rouges mais des arômes plus épicées. Encore un éclair sublime et plébiscité par tous les membres !
  4. Fauchon (6 euros) :
    Très fin, brillant, décoré de riz soufflé, le design est vraiment très soigné et impressionnant !
    La pâte à choux est fine légèrement farineuse. La crème assez claire avec des saveurs très lactées et beurrées. Le chocolat vient de la république Dominicaine et manque un peu de force.
  5. L’éclair de génie (5 euros) :
    Ce sera le plus petit de tous nos éclairs. Le design est là aussi très soigné. Le glaçage est très brillant et très noir décoré de petites gouttes d’or et de petits morceaux de « truffes ».
    La crème est très légèrement acide, et manque un peu de saveur. Nous ne saurons pas d’où vient le chocolat.
  6. Stohrer (3 euros) :
    Très long (15 cm) mais très fin, le glaçage manque de brillance. La pâte à choux est un peu sèche et épaisse. Elle sera lors de la dégustation trop présente par rapport à la crème. Cette dernière manque de force chocolaté et à une tenue très ferme (trop ?).

Encore une très belle dégustation grâce à France. Les amateurs de chocolat que nous sommes ont préféré les éclairs aux arômes de chocolat plus prononcés. Et nous avons tous apprécié cette petite touche de craquant ajouté à certains éclairs.
Nous terminons notre soirée par un petit repas préparé par Laurène qui avait préparé à notre attention des salades, une tortilla et une salade de fruits pour terminer sur une note de fraîcheur.